13 décembre 2010

Metamorphosis Second Chapitre : Rires et inquiétudes.

" ♫ This is now your life
Strike you from the light
This is now your life
Die buried alive ♪ “

Buried Alive Avenged Sevenfold

Nous étions le Samedi 27 Novembre. Il était 9 heures et Isaac, à moitié réveillé regardait calmement son chaton qui ronronnait, les yeux fermés sur son lit. Le volume de son lecteur était quasiment au maximum et la batterie de Jimmy Owen Sullivan dit « The Rev » tambourinait dans ses oreilles. Il eut un pincement au cœur, Jimmy était mort l’année dernière, ça ferait un an demain, jour pour jour, qu’il ne serait plus de ce monde. Il ne restait plus que M. Shadows, Zacky Vengeance, Synyster Gates & Johnny Christ. Quoique Mike Portnoy de Dream Theather est là désormais. Mais ça ne sera plus comme avant… Il ferma les yeux et se laissa emporter.

Son portable vibra sur sa couverture blanche, teintée de rouge et d’orange. Son chat se réveilla en sursaut et miaula lentement. Il s’étira les pattes, ouvrit sa gueule et laissa entrevoir sa dentition. Des petites dents pointues étaient visibles. Il s’approcha de son maître en ronronnant et se frotta contre celui-ci. Isaac le prit dans ses bras et lui caressa le cou. Il le relâcha et se releva pour prendre son portable. Il était 10 heures et l’écran de veille affichait : « Messages [1] ». Il le déverrouilla et s’aperçut que le texto était de Nathalia.

« Coucou, tu vas bien ? Je me demandais si tu ne voulais pas passer l’après-midi avec moi ? Je m’ennuie comme un rat mort en attendant ce soir… Bisous ! »

Isaac avait complètement oublié qu’il avait une soirée ce soir même… Il réfléchit un instant puis répondit :

« J’ai mal dormi, encore un cauchemar... Mais sinon oui, pas de problème. Je serais devant chez toi à 14 heures. Bisous. »

Il appuya sur la touche « Envoi » puis se laissa retomber dans son lit. Isaac faisait toujours des cauchemars depuis qu’il était petit, sans qu’il n’en sache leur provenance. Il avait bien essayé d’en parler à ses parents mais à chaque fois il avait une réponse négative. Il se leva, péniblement, se déshabilla et enfila un t-shirt noir. En l’occurrence, il s’agissait de Dr. Stein, l’un des albums de Helloween, un groupe heavy des années 80. Il passa son bracelet à piques autour de son poignet et enfila son pantalon muni d’une chainette au niveau de la poche droite. Il descendit en direction de la cuisine. Il n’y avait personne, juste un petit post-it accroché sur le réfrigérateur. Ses « parents » étaient toujours en déplacement et Isaac se retrouvait tout seul à longueur de journées. Il les retrouvait juste le soir en semaine.

« Il y a tout ce qu’il te faut dans le frigo. Désolé de ne pas être là quand il le faut… Bisous. »

A force, Isaac était habitué… Il prit son petit-déjeuner lentement, caressa son chat en lui donnant un bisou sur son front et sorti profiter du soleil.

Il attendit Nathalia devant chez elle comme convenu. Elle sortit, portant un t-shirt blanc et un jean bleu ciel. Elle se dirigea vers Isaac arborant un sourire chaleureux.

- Désolé pour le retard, petit imprévu… dit-elle, l’air gênée.

- Ah ? fit Isaac, étonné en enlevant ses oreillettes.

Absorbé par sa musique il en avait oublié l’heure.

- Oublie… dit-elle en pouffant de rire.

- Mais… gémit Isaac, l’air triste.

- Trop mignon…

Et elle l’entraina de l’autre côté de la rue. Ils passèrent le reste de l’après-midi sur la terrasse d’un bar en sirotant un Monaco chacun, tout en parlant de leurs occupations respectives.

- Alors comme ça tu as encore fait un cauchemar… émit Nathalia, inquiète.

Isaac ne répondit pas directement. Il n’aimait pas en parler.

- Toujours le même. je marche tout seul sur le bord d’une route dans la nuit. J’aperçois une personne au loin. Mais avant que je puisse reconnaître qui c’est, je me réveille brusquement…

- Bizarre…

- Comme tu dis… dit Isaac en sirotant sa boisson.

- Tu sais que tu peux tout me dire hein ? Tout…

Elle s’était rapprochée de lui, encore plus inquiète qu’auparavant

- Je sais, merci dit-il en souriant.

Ils finirent leurs verres et repartirent en direction de la maison d’Isaac.

Vers 20 heures, Isaac ferma les volets de sa chambre, alluma son ordi, inséra le DVD dans l’unité centrale de celui-ci et alla s’installer près de Nathalia.

« Il y a longtemps, les gens croyaient que quand quelqu'un meurt, un corbeau emporte son âme jusqu'au pays des morts et il arrive parfois quand des choses trop horribles se sont passées que l'âme emporte avec elle une immense tristesse et qu'elle ne puisse pas trouver le repos. Et quelquefois, et seulement quelquefois, le corbeau peut faire revenir cette âme pour que le bien reprenne ses droits sur le mal. »

- Je peux ? dit Nathalia en désignant l’épaule d’Isaac.

Il acquiesça et elle déposa sa tête contre son épaule, tout en le serrant au niveau de la taille.

- Ne me dis pas que tu vas avoir peur… dit Isaac en retenant ses rires.

- N’importe quoi… Comme si j’allais avoir peur… rétorqua-t-elle, l’air boudeur.

- Roh… fit-il en la taquinant.

The Crow racontait l’histoire d’Éric Draven et de Shelly Webster, un couple qui se fait assassiner la veille de leur mariage par une bande de voyous sans scrupules. Un an plus tard, un corbeau ramène Éric à la vie pour qu’il puisse se venger. Rien de bien horrifique là-dedans. Pourtant Nathalia était collée à Isaac. Il ne put s’empêcher de pouffer de rire.

- J’ai froid… dit-elle gênée.

- Frileuse…

Nathalia sursauta brusquement.

- Put…

C’était juste le chat d’Isaac qui s’était blottit contre elle. Isaac ne tenait plus en place.

- Mais euh… fit-elle d’une petite voix.

A la fin du film, Isaac constata que Nathalia s’était endormie contre lui. Ne voulant pas la réveilla, il plongea dans un profond sommeil lui aussi. Le lendemain au réveil, il s’aperçu qu’il était de nouveau tout seul dans sa chambre. Nathalia lui avait laissé un mot sur son chevet :

« Désolé de m’être endormie hier soir…

On remet ça quand tu veux.

Bisous!

Nathalia »

Il soupira et passa sa journée à flâner dans sa chambre puisque le temps n’était pas clément en ce dimanche. Le lendemain, il alla en cours en essayant de ne pas penser aux brimades qui seront dites sur lui. Il passa prendre des affaires dans son casier et trouva un mot accroché à celui-ci :

« Ne crois pas que j’en ai terminé avec toi. »

L’écriture était déplorable et il se doutait bien de l’identité de l’expéditeur.

Il croisa Nathalia. Elle était entrain de parler avec la personne qui l’avait agressé Lundi dernier.

- Qui c’était ? Demanda Isaac songeur.

- Quelqu‘un, il m’a invité demain soir.

- Pour…?

- Quelque chose.

Isaac était sarcastique. Quelque chose clochait.

- On va en cours ?

- Après toi.

Nathalia emboîta le pas, suivie d’Isaac qui n’était pas rassuré par les propos de son amie. Ils tournèrent dans le couloir de droite et entrèrent dans la salle de cours sans un mot.

 

 

 

 

 

 

Posté par KimisBook à 19:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Metamorphosis Second Chapitre : Rires et inquiétudes.

    Copieur :P

    "- Trop mignon…" et le passage où les personnages regardent le film me rappelle quelque chose!

    J'aime bien ce chapitre même si on n'en apprend pas davantage, il met en scène une relation entre les deux personnages. Dommage qu'il y est son "camarade" qui surgit à la fin... Qu'est-ce qui lui veut d'ailleurs? :O

    *est quand même partie à la recherche des fautes*

    Bisous.

    Posté par Chizu', 13 décembre 2010 à 20:29 | | Répondre
Nouveau commentaire