29 juin 2010

Game Over - Quatrième Chapitre : Expédition.

 

Cette résidence pourtant calme en temps normal était devenue le théâtre d’étranges phénomènes qui restent inexpliqués au moment ou ces lignes défilent sous vos deux pupilles, absorbées. Un groupe de jeunes habitant le village voisin, décidèrent d’explorer la fôret pour en avoir le cœur net. Chacun et chacune avait une lampe torche afin d’éclairer les environs et une personne tenait une caméra pour, au moment opportun, immortaliser leur découverte.

 

L’air était humide, lourd. L’orage se faisait attendre. Un jeune homme d’une vingtaine d’années commença à filmer les environs. Il fit un signe à son ami, qui, après avoir prit une grande inspiration lança :

 

-   Chers amis, nous allons ce soir vérifier si ce monstre dont on parle à la télévision existe vraiment. Entre nous, j’y crois absolument pas, le journal télévisé crée, au quotidien, un climat de frayeur. A croire que tout le monde pense que ce monstre existe bel et bien… En vérité, je vous le dit chers amis, toute cette histoire, c’est du flan. Tout simplement.

 

 Il se retourna :

 

- M’enfin, z’êtes prêts vous autres ?

 

Ils acquiescèrent d’un signe de tête.

 

- Alors on y va, lança-t-il. L’expédition commence…

 

Expédition qui allait très vite tourner au cauchemar. Ils avaient vus des films comm Evil Dead ou encore Le Projet Blair Witch, mais ils étaient loin, très loin d’imaginer que ce qu’ils allaient découvrir dépassait l’entendement.

 

Le petit groupe s’avança dans la fôret, non prudemment, tout en passant par-dessus les branches et les troncs d’arbres qui encombraient l’allée, qui commençait à disparaître, au fur et à mesure de leur expédition nocturne. L’orage finit par éclater, le ciel fut éclairé a plusieurs reprises par des filets d’électricité statique blancs comme neige. La pluie s’en est mêlée. Le groupe trouva refuge sous une grotte en attendant en attendant que l’averse s’estompe. Personne n’était rassuré, qui avait eu l’idée de faire cette putain d’expédition au beau milieu de la nuit ? Enfin, l’heure n’était pas aux règlements de comptes. Une odeur nauséabonde arriva aux narines du caméraman. Intrigué, il alla explorer la grotte. Celle-ci était crasseuse, une stalactite s’était formée, laissant des gouttes d’eau tomber les unes après les autres. Plic plic… ♪

 

- Hmm… On dirait que ça se calme, on continue vous autres, fit le meneur.

 

- Un instant, venez voir, fit le caméraman.

 

Le groupe se rapprocha. Le caméraman éclaira le fond de la grotte. Ils découvrirent avec stupeur les corps de plusieurs animaux, des biches a première vue. Toutes gisaient sur le sol, humide et spongieux. Elles avaient toutes cette expression au niveau de leur visage, la peur dans sa plus simple forme. Ils leur manquaient des membres, leurs ventres étaient ouverts. La disposition des cadavres ressemblait a celui d’un culte satanique.

 

- On ferait mieux de partir hein ? fit une personne, mal à l’aise.


Le groupe sentit une présence. Les personnes se retournèrent, lentement. Elles découvrirent une créature monstrueuse. Elle avait les yeux rouge sang, la gueule ensanglantée et des mains aiguisées comme des lames de rasoirs. Elle regardait fixement le petit groupe, sans bouger le petit orteil.

 

- Tu filmes ? chuchota une personne.

 

Pas de réponse, le caméraman était tétanisé par la peur. Impossible pour lui de bouger.

 

- A trois, on l’esquive et on court aussi vite que possible sans se retourner. Fit le meneur d’une petite voix.

 

Hochement de tête.

 

- Bien. Un, deux… t…, trois !

 

Une personne aveugla la créature avec sa lampe torche, celle-ci protégea sa tête du rayon lumineux. Aveuglée, elle s’agenouilla, étourdie. Le groupe en profita pour prendre la fuite. L’orage était toujours présent, chaque éclair était comme un coup de massue pour chaque personne. Courir encore, encore et encore, sans s’arrêter, ne surtout pas s’arrêter. Un cri se fit entendre, la créature était a leur poursuite. Épuisés, ils s’arrêtèrent pour reprendre leurs esprits. Le meneur, prenant appui sur un arbre, sentit quelque chose bouger. Il regarde au-dessus de lui et découvrit la créature hideuse. Elle ouvrit sa gueule, difforme, sa langue en sortit et elle se déplia en 4 parties semblables.

 

- Put…

 

Il ne put terminer sa phrase, la langue de la créature s’était attachée à sa figure et il fut happé vers le haut. Les membres de son corps, disloqués sous le choc, retombèrent lourdement sur le sol. La créature s’en prit ensuite à l’unique fille du groupe. Elle lui asséna un coup de griffe dans le dos, la personne tomba, hurla de douleur et rampa pour essayer d’échapper a son funeste destin. En vain, la créature prit appui sur l’épaule droite de la jeune fille et arracha violemment la tête de celle-ci. Ce fut ensuite le tour du caméraman, qui filmait toujours la scène, immobilisé par la peur. La créature se rapprocha, le caméra man recula et se retrouva le dos à un arbre. Il laissa tomber la caméra et ferma les yeux. Il ressentit une douleur au niveau du ventre et regarda. La créature lui avait ouvert le ventre et lui dévorait les organes. Le jeune homme poussa un cri de désespoir et finit par perdre connaissance, la créature disparue, sa chasse terminée. La caméra quant à elle, était toujours sur le mode [REC :], le petit point rouge clignotant.

 

- Stop ! fit une voix.

 

 

 

Posté par KimisBook à 16:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Game Over - Quatrième Chapitre : Expédition.

    T_T

    Pourquoi il a dit stop, lui? A cause de ça, y'a pas la suite

    Posté par Séb, 29 juin 2010 à 20:58 | | Répondre
  • Kyaaaah!!! Mais c'est juste trop génial!!!! =D
    et c'est vrai, pourquoi il a dit stop... et pis c'est qui lui... et pis pourquoi le chapitre s'arrête juste quand on veut absolument savoir la suite T___T grand suspense...

    Posté par Funnypanda, 30 juin 2010 à 06:09 | | Répondre
  • alors apparement il dit "stop" pour quil y ait du suspense ... car hein chapitre sans suspence , n'est pas hein chapitre , n'est ce pas Kimi ? ! ( tu parle ouai ... ^^) toujours trop de question !! T_T tssss vivement la suite !

    Posté par Choco, 30 juin 2010 à 12:24 | | Répondre
Nouveau commentaire